Zoom sur les réhabilitations et chantiers en cours.

Z

C’est l’heure de notre point chantier habituel, et l’activité est chargée depuis notre dernière édition en septembre.

Commençons directement dans le vif du sujet, à Avengers Campus. Le projet avance toujours à grande allure et de nombreuses nouveautés sont visibles. Commençons coté parc, ou l’on peut voir que la pose des pavés dans l’allée principale est très avancée. Ces derniers ont été recouverts de plaques de roulement en caoutchouc afin d’éviter de les abimer avec les passages d’engins et de matériels.

La jonction entre les sols existants et nouveaux. L’entrée du land se situera au niveau de l’ovale au centre droit de la photo. Deux murs décoratifs et circulaires encadreront cette zone. Le kiosque situé à gauche sera en dehors du land.

Sur la gauche à l’entrée du land, un point photo est en cours de construction. Un coffrage spécial, en forme d’arche, est en cours d’installation.

On aperçoit sur cette image le travail de précision effectué sur le coffrage du point photo.

Du coté de Pym Test Kitchen, l’ensemble des ouvertures ont été filmées afin de conserver l’intérieur hors d’eau. C’est le signe que le second oeuvre (cloisons sèches, électricité, plomberie et CVC) à débuté. Notons aussi que l’ouverture au niveau de l’entrée a été maçonnée. Le travail de thématisation extérieur n’a pas encore débuté, mais, on le verra plus tard, il en est autrement pour l’ancien Blockbuster.

Le bardage jaune sur la rotonde est temporaire !

Allons faire un tour en dehors du parc où l’on peut découvrir un autre angle de vue sur le chantier. On commence par l’attraction Slingshot ou les travaux progressent à grand pas. La société TAIT Towers procède en ce moment à l’installation de la machinerie spectacle en toiture de l’attraction. Une potence, pour ce qui semble être la descente en rappel de Spider Man, vient d’être installée.

Au centre, la potence située juste au dessus de l’entrée de la boutique (et sortie de l’attraction).

De nouvelles structures techniques et décoratives sont en cours de montage sur la toiture, et la pose du bardage sur les autres structures se poursuit. Les fresques décoratives sont en cours de réalisation.

Du coté de Jukebox, le travail continue. La butte de terre située devant la façade circulaire est crée. Et, fait historique, de l’herbe (mauvaises herbes) pousse dans cette zone pour la première fois depuis 2001 ! Sur la plateforme du Quinjet, la dalle est en voie d’achèvement et on devrait voir arriver l’équipement (éclairage, garde-corps vitré) dans les prochaines semaines. La structure qui accueillera la façade vitrée sérigraphiée de Mission Control est toujours en attente.

En face, le Blockbuster qui n’avait visuellement pas beaucoup changé depuis sa fermeture devrait bientôt être repeint. L’extension nouvelle, située a droite sur l’image, s’apprête à recevoir son isolation par l’extérieur puis sa thématisation. Elle sera semblable à ce qui s’est fait sur Slingshot, à savoir un parement en brique rouge avec une structure en béton apparente. La véranda au style industriel à aussi été posée, sans vitrages pour le moment.

Toujours des chantiers à Discoveryland.

Faisons à présent un saut à l’opposé de la destination, du coté de Discoveryland. Le remontage de l’attraction Orbitron touche à sa fin et les phases de test ont débuté. Les planètes décoratives situées autour de l’attraction ont été installées.

L’ensemble des éléments ont reçu une peinture toute neuve, contrastant avec l’état de Space Mountain en arrière plan…

Cette réhabilitation, en plus de permettre le changement complet des systèmes électriques et de ride-control, devrait être l’occasion de revoir la séquence d’entrée. Ainsi, à coté de l’enseigne, on peut voir une zone qui semble être dévolue à l’installation d’une guérite.

L’ensemble des sols de l’attraction ont été refaits, pour permettre le renouvellement de toutes les gaines électriques. On remarque la présence de sacs de lests pour les tests de l’attraction.

En face, un autre grand chantier est en cours pour l’attraction Nautilus. Outre une rénovation des props et une remise en peinture du walkthrough, le sous-marin iconique situé dans le bassin à aussi le droit à une remise en état. On constate sur cette photo qu’une partie de la structure en acier, trop abimée par son séjour en profondeur, à été découpée pour être remplacée. C’est à un réel combat contre la rouille que s’adonnent les équipes en charge de ce chantier.

Au premier plan, un échafaudage permet de circuler dans le bassin en toute sécurité. On remarque la présence d’une nacelle afin d’intervenir sur les points en hauteur. Une longue bande de la coque du sous-marin à été découpée pour être remplacée.
Depuis notre point de septembre, la circulation dans le land ne s’est pas améliorée, au contraire. Le passage reliant la sortie de Space Mountain au Nautilus à été fermé. Un mal pour un bien, le Nautilus avait vraiment besoin d’un coup de frais.

Retournons sur nos pas et dirigeons nous vers Central Plaza, pour suivre le démontage de l’échafaudage du Château. Ce dernier est arrivé environ à moitié, découvrant l’impressionnant travail de réhabilitation. Tout semble neuf, des peintures jusqu’aux flèches recouvertes de feuilles d’or, en passant par les toitures qui arborent une nouvelle nuance de bleu, plus profond. Cette réhabilitation est un vrai succès et devrait s’achever d’ici fin novembre, avant le retour d’Illuminations le 21 décembre.

En face, une nouvelle façade de Main Street, toute proche du Plaza Gardens, vient d’entrer en chantier L’accès à Discovery Arcade est toujours possible via un passage sous l’échafaudage. La présence de tubes périphériques indique l’arrivée prochaine d’une bâche thémée, devenue la norme à Disneyland Paris.

Dirigeons nous vers la sortie du parc, avec un très court arrêt au Disneyland Hotel. Pour le moment, peu de choses visibles à l’extérieur, mais le travail de démolition progresse à grand pas à l’intérieur. Ainsi, plafonds, huisseries et tout ce qui doit disparaitre est en cours de dépose. Une fenêtre ouverte nous permet de voir, depuis les Fantasia Gardens, l’étendue du chantier. Pour rappel, le permis de construire a été accordé récemment, l’occasion d’en savoir un peu plus sur cette réhabilitation majeure.

À coté, le travail se poursuit sur la première des trois phases du bagcheck. Une guérite en béton est en cours de construction tandis que les équipements sont progressivement installés. La livraison de cette première partie dans les prochaines semaines permettra au chantier de se déplacer à l’emplacement d’une des tentes de contrôle vertes.

L’occasion pour nous d’évoquer le projet de rénovation global de l’esplanade, nommé Sunset. Dans le cadre de ce projet, la consigne des Walt Disney Studios devrait prochainement être démolie pour accueillir un nouveau bâtiment, nom de code Sunrise. Ce bâtiment permettra la création d’un point de contrôle en dur de l’accès backstage. Les salariés, qui accèdent aux backstages par les Fantasia Gardens, devront désormais emprunter un passage coté studios pour arriver sous des pergolas ou seront controlés leurs ID’s.

L’actuelle consigne, construite en algecos, laissera bientôt place à un bâtiment en dur.

On termine ce point chantier avec la création d’une terrasse couverte au Vapiano. Cette dernière, identique à celle du Five Guys, semble achevée et devrait, en tout état de cause, être bientôt accessible.

About the author

Outsidears

Add comment

By Outsidears

Archives

Méta